Première création, une cabane à regarder

C’est l’histoire d’un quartier qui se métamorphose et qui va passer par plusieurs stades avant sa transformation finale prévue en 2023. L’idée pour les deux artistes est de mettre la mémoire du lieu à l’honneur en réalisant un espace particulier composé d’une architecture principale construite à partir des matériaux collectés dans les jardins de l’îlot Ribot. Cette cabane sera mise en scène sur une pelouse avec d’autres volumes et des plantations issues elles aussi des jardins, au croisement des rues Stone et Marcotte.

En utilisant des objets abandonnés dans les jardins, nous souhaitons valoriser les matières, aborder le sujet du recyclage, des déchets abandonnés dans l’espace public mais surtout nous voulons traiter de la mémoire collective autour de cette partie du quartier qui va être restructurée. Tout comme les archéologues qui pourront découvrir l’Histoire très ancienne de cette zone, de notre coté, nous collectons des objets de l’histoire récente des habitants et nous les assemblons pour réaliser nos structures. Le détournement des formes et des couleurs propose de poser un regard ludique et poétique sur cette création et sur le temps passé.

Nous avons fait le choix d’assembler les récupérations en fonction des rôles et des matières. Ici l’évolution de la façade bois de la cabane et les essais pour le grillage et les tôles ondulées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *